mercredi 17 avril 2013

Phébus

Quelle journée, impossible de rester à la maison par ce beau temps, l'appel du large. Le temps de remplir les bidons et charger la sacoche, me voila parti pour fignoler le parcours du prochain Paris Moret, une cure de soleil et d'oxygène, me suis un peu perdu((à vouloir trop bien faire)vu beaucoup d'eau, une boucherie "vintage", un dromadaire et mon dieu que le panaché du bistrot d'Episy était bon.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire