dimanche 21 août 2016

Été pourri

La brutalité, la cruauté de l'actualité du mois de juillet, entre camion fou et djihadistes égorgeurs m'a tenu éloigné de ce blog. Après toutes les saloperies endurées depuis dix huit mois, se savoir à ce point détesté par de jeunes français, mes voisins dans ma banlieue où l'on m'assure que tout va pour le mieux, ça finit par susciter des interrogations et de l'angoisse. Face au désastre j'ai voulu prier St Rita l'avocate des causes désespérées, je viens d'apprendre que l'église St Rita va être rasée pour laisser place à des logements et des parkings. On a beau ne pas avoir beaucoup de religion, c'est quoi cette époque où l'on égorge les curés et l'on rase les églises? Une jeunesse heureuse(d'enfant gâté?) ne m'a pas préparé à tant de saloperies, ici, à coté de chez nous.
Seulement deux sorties estivales avec les copains, deux belles journées,  des parenthèses dans un été bien dégueulasse, je vous poste juste deux photos…






1 commentaire:

  1. Pas le moral Phil!En juillet, je me suis isolé au Col du Pas de Peyrol (Puy Mary) et ses alentours.A+++ en Haute Vallée de Chevreuse?

    RépondreSupprimer